Un été fort occupé chez Les Fusiliers Mont-Royal

Un été fort occupé chez Les Fusiliers Mont-Royal

Par Anouk Langlais,
Technicienne en Muséologie

Le Musée Régimentaire Les Fusiliers Mont-Royal, ayant pour mission de perpétuer l’histoire du plus ancien bataillon francophone montréalais, a connu un été particulièrement occupé.

Exposition d’été
Comme chaque année, le Musée a mis à profit les espaces vacants du manège militaire pour y tenir une grande exposition.

Cet été, l’exposition mit en valeur quelques artéfacts récemment ajoutés à la collection du musée, dont un revolver Iver Johnson datant du 19e siècle.

L’équipe du musée se chargea également de plusieurs projets novateurs, tel la réactualisation des Honneurs de Batailles, fièrement affichés dans le hall de parade; la création de stores, arborant quelques pans de l’histoire régimentaire, pour habiller les fenêtres du manège; et la création de nouveaux panneaux explicatifs, eux aussi consacrés aux honneurs régimentaires.

Journée des Musées Montréalais
Le Musée Régimentaire tient depuis maintes années une Journée Portes Ouvertes au printemps. Cette année, pour la première fois, celle-ci se tenait sous l’égide de la Société des musées de Montréal, dont le musée est devenu membre officiel. Cette journée, tenue le 28 mai dernier, fut un franc succès, un peu plus de mille visiteurs y ayant visité le Musée.

Un artéfact particulier devant être choisi dans le cadre du concours Votre curiosité favorite, nous avons sélectionné les Tambours régimentaires, dont l’historique est cocasse : voulant protéger les tambours lors des combats en Normandie, en juillet 1944, le lieutenant-colonel Guy Gauvreau décide de les cacher temporairement dans le grenier d’un aimable fermier. Le Régiment devant partir pour la Hollande, les tambours resteront cachés dans la paille et la boue pendant neuf ans.

Gala commémoratif du Raid de Dieppe
Loin de se reposer sur ses lauriers, l’équipe du Musée, ayant en vue le 75e anniversaire de l’Opération Jubilee du 19 août 1942 (Raid de Dieppe), débuta immédiatement ses préparatifs pour souligner cet anniversaire.

À la suite de plusieurs semaines de recherche, l’équipe réalisa deux grands panneaux lumineux en hommage à la mémoire des 119 Fusiliers morts suite au Raid, et une série de 25 cadres en l’honneur des Fusiliers décorés pour leurs actions. Ces réalisations furent mises en valeur le 14 octobre dernier, lors d’un Gala régimentaire commémoratif.

D’autres préparatifs pour ce gala incluent la confection d’une grande quantité d’uniformes de cérémonie, afin de vêtir les membres du Régiment lors d’évènements officiels ; la préparation d’uniformes d’époque pour leur utilisation lors de la Cérémonie des compagnons disparus; la production d’un court film basé sur les films d’actualités de la Deuxième Guerre; et la reproduction fidèle d’un document d’archives : la brochure intitulée DIEPPE, rédigée par Bob Bowman.

Dernièrement, le musée participa à la deuxième Journée Portes Ouvertes de la Réserve de l’Armée canadienne, le 4 novembre.

Dans un avenir prochain, le Musée produira une nouvelle série de 40 cadres en l’honneur de tous les Fusiliers Mont-Royal décorés au cours de la Second Guerre mondiale.

By | 2017-12-22T03:51:50+00:00 novembre 17th, 2017|Musée|0 Comments