Rétrospective 2017

Rétrospective 2017

Remontage du musée

La rentrée 2017 s’est faite dans de durs labeurs pour l’équipe du Musée régimentaire. Suite aux rénovations ayant été effectuées sur le manège, les salles d’expositions ainsi que les mess ont dû être remontés au complet. L’occasion était idéale pour revoir et moderniser la muséographie de nos installations, ainsi que réviser certaines techniques de conservation.

Les systèmes d’accrochages pour les drapeaux régimentaires du 69ième et du 150ième Bataillons ont entièrement été refaits. Les drapeaux étaient suspendus à l’aide de simples crochets. Avec les nombreuses années, les divers points de pressions et la gravité ont fait leurs torts et causé plusieurs déchirures. Dans le « Drill Hall », les vitraux arborant les insignes régimentaires ont été restaurés, et les bannières des faits d’armes et des honneurs de batailles ont étés remplacées.

Bien que les délais étaient justes (plusieurs activités importantes allaient avoir lieu sous peu), toute l’équipe s’est mobilisée afin de relever ce défi.

Les uniformes de cérémonies

L’un des mandats du musée lors de l’année courante a été de mettre sur pied une flotte d’uniformes de cérémonie. Les premiers à en avoir bénéficié sont les membres de la Musique Régimentaire qui ont fièrement porté les nouvelles  tuniques rouges lors de leur prestation au Tattoo militaire du BlackWatch. Depuis, l’équipe du musée travaille à agrandir sa flotte d’uniforme.

Journée des Musées Montréalais

Le Musée Régimentaire tient depuis maintes années une Journée Portes Ouvertes au printemps. Cette année, pour la première fois, celle-ci se tenait sous l’égide de la Société des musées de Montréal, dont le musée est devenu membre officiel. Cette journée, tenue le 28 mai dernier, fut un franc succès, un peu plus de mille visiteurs ont visité le musée.

Un artéfact particulier devant être choisi dans le cadre du concours Votre curiosité favorite, nous avons sélectionné les Tambours régimentaires, dont l’historique est cocasse : voulant protéger les tambours lors des combats en Normandie, en juillet 1944, le lieutenant-colonel Guy Gauvreau décide de les cacher temporairement dans le grenier d’un aimable fermier. Le Régiment devant partir pour la Hollande, les tambours resteront cachés dans la paille et la boue pendant neuf ans.

Les nouveautés d’un  été d’exposition et de decouvertes

L’historique du manège

Les nouveaux commandants

Trois nouvelles personnalités ont été rajoutées à la galerie des commandants dans le salon des officiers.

Le Lcol Georges Hughes qui a commandé lors de la bataille de la Butte aux Français, le Lcol Hercule Barré, commandant du 150ième bataillon et le Lcol Adolphe Dansereau, commandant du 69ième bataillon.

Lieutenant-Colonel George E.D. Hughes

Lieutenant-Colonel Hercule Barré

Lieutenant-Colonel J. Adolphe Dansereau

Le Gala de la Fondation

Afin de souligner le 75ième anniversaire de l’Opération Jubilée, l’équipe du musée régimentaire a contribué au Gala Régimentaire du 14 octobre à sa façon. Une exposition a été mise sur pied pour l’évènement.  Des costumes d’époques ont été sortis de la réserve et restaurés afin d’en habiller les officiers ainsi que les dormeurs lors de la cérémonie aux morts. Utilisant des séquences d’archives, une vidéo hommage a été projetée lors de la prestation du chanteur invité.

Voir l’exposition virtuelle

Vidéos d’archives de Dieppe

Les Portes ouvertes du recrutement

Concert de Noël et expositions

Enfin, Le Musée Régimentaire Les Fusiliers Mont-royal a contribué au concert de Noël de la Musique régimentaire en introduisant de nouveaux panneaux d’interprétation sur l’histoire des chefs de musique. D’autres panneaux sont à venir afin d’illustrer le parcours historique de nos musiciens.

Le concert

By | 2018-01-03T16:44:15+00:00 décembre 23rd, 2017|Musée|0 Comments