ERNEST LAVIGNE 2018-01-10T16:24:50+00:00

Project Description

LIEUTENANT ERNEST LAVIGNE

Musicien autodidacte, Zouave pontifical, homme d’affaires et chef d’orchestre, le lieutenant Ernest Tessier dit Lavigne marquera l’histoire de la musique canadienne d’une manière inédite et originale.

En 1868, il quitte le Canada pour Rome avec le 4ième détachement des Zouaves pontificaux, il s’y joint au corps de musique et en devient le premier cornet, instrument dont il est un virtuose. Son talent lui permet d’être invité à joindre les rangs d’un orchestre qui se produit
lors de soirées chez la Duchesse Salviati et la Princesse Altieri.

Après un long parcours, il revient au Canada en 1874 et s’établit chez son frère à Québec, où celui-ci tient un petit magasin de musique. Son expérience à titre de membre du Corps de Musique des Zouaves, lui permet de mettre sur pied plusieurs fanfares paroissiales.

En 1877, Lavigne se voit offrir la direction de la Musique de la Cité, qui fait office de musique régimentaire du 65ième Bataillon (Aujourd’hui Les Fusiliers Mont-Royal). Lors de diverses compétitions musicales, la Fanfare de Lavigne remporte de nombreux honneurs lui permettant, ainsi, d’acquérir le statut d’orchestre professionnel. Suite à son succès, Lavigne réorganise la Formation et y incorpore des musiciens de diverses nationalités afin de pouvoir diversifier le programme.

En 1881, il s’associe avec Louis-joseph Lajoie et se lance dans le commerce de la musique à Montréal.

En 1885, il débute une série de concerts gratuits au Square Viger ce qui lui confère un statut de vedette.

Quatre ans plus tard, Ernest Lavigne et Lajoie inaugurent le Parc Sohmer, situé en bordure du fleuve et borné par les rues Panet, de Salaberry, Notre-Dame et la falaise . Le Parc gagne rapidement le cœur du grand public montréalais, qui y retrouve un lieu de détente et de plaisir.

Le succès est tel que l’on y construit un pavillon pouvant accueillir près de 7000 visiteurs . Pour son inauguration, Lavigne remplace la Bande de la Cité par un ensemble symphonique, l’Orchestre du Conservatoire. L’année suivante, il reprend sa formule d’une harmonie plus colorée avec un ensemble de 30 à 40 musiciens, que l’on nomme Bande de Lavigne.

Lavigne s’éteint en 1909. Les montréalais se souviennent d’un personnage légendaire reconnu pour son magnétisme, son élégance et son intuition musicale. Ce pionnier de la musique canadienne a grandement contribué à la démocratisation et à la professionnalisation de la musique.